Inscription Aller à: [ recherche ] [ menus ] [ contenu ] [ montrer/cacher plus de contenu ]



4) « Résonance »

Résonance 1 Faisant suite à mon travail sur le « Moi-peau », Moi-mémoire et les clous, « Résonance » est le prolongement de ce travail sur la mémoire. 

Révéler  une nouvelle forme d’existence, une correspondance évidente entre les Clous et les Humains.  Il révèle aussi à l’instar des clous, que certains objets, certains lieux, ont une « peau –mémoire », des cicatrices, des réminiscences, des références sensorielles, voire olfactives ; Ces clous, ces lieux sont des acteurs attachants du passé, et nous aident à vivre en réfléchissant certains de nos  souvenirs.…qui n’a pas gardé la montre d’un grand-père, le stylo d’un père, le foulard parfumé d’une mère, ou le clou rouillé qui traînait dans cette maison dont on a gardé la photo jaunie… Les façades, les murs des pièces recèlent de nombreuses traces d’événements, de sensations vécues qui semblent comme attachés à ces lieux.  Ces lieux gardent les traces de notre passage, ou d’ accidents de la vie, marques et  cicatrices reflétant notre passage désormais invisible dans ces lieux.Souvenirs de ‘’sensations’’, de vibrations. L’effet que produisent ces lieux sur notre esprit. Cette conception évoque pour moi une Résonance .  Il s’agit d’ une « Résonance » présente mais pas toujours visible, seulement perceptible. Résonance de sensation ressentie, joie,  malaise, jouissance,  bonheur, honte,  peur, déception, attachés à ces endroits, comme des cicatrices invisibles…

 Mes tableaux réalisés n’existent qu’au travers de deux couleurs ‘’actives’’ :  Le Bleu : spiritualité, concordance, force douce, existence, intensité ‘’chaude’’, Le Jaune : mouvement, dynamique, opposition, réflexion froide, dominance. Il devient Corporel dans cet espace de prégnance  bleue, personnage du tableau, créant un mouvement corporel. L’union de ces oppositions me suffit à traduire cet univers intime. La traduction abstraite de mes réflexions ‘’picturales’’,  amène doucement à maturité la conception finale. Enfin, la réalisation des toiles se fait dans la tradition des anciens afin de pérenniser mon travail.  J’ai alors, par la peinture, matérialisé ces réflexions, ces évocations particulières, par un codage  personnel. Le « regardeur » ne perçoit plus l’image du réel, « rétinienne », mais est amené dans mon image recomposée, recolorée, à percevoir, mieux comprendre la sensation, la vibration chaude ou froide, la mémoire accrochée au lieu que j’ai voulu dépeindre Résonance 2 ‘’La prison Bordelaise’’ est la suite de la première série Résonance. Elle participe à une recherche sur la mémoire des lieux. Ce travail mixte, photo/peinture a élargi mon champ d’investigation. Un seul lieu, pour un seul tableau devant exprimer cette Résonance.  La couleur Bleue et Jaune, les formes simplifiées, restent les mêmes vecteurs d’expression. Elle participe toujours à ma recherche sur la mémoire.                                                                             

                                                           rsonanceprsentationfranaisanglais.jpg  Résonance 1 

Pas de Commentaires à “4) « Résonance »”

  ( Fil RSS pour ces commentaires)

Laisser un commentaire


LA CAVERNE D'ALIBORON |
URM |
Salsa Maria |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALEX MODE
| mae&art
| arphil.bar